CONVERSATION EN TRANSIT # 4

Teo Becher et Lucía Peluffo

Conversations_en_Transit_4 RID.jpg

Le photographe Teo Becher et Lucía Peluffo, designer et graphiste du livre, présentent l'ouvrage Charbon Blanc,

La vallée de la Maurienne, dans les Alpes françaises, présente un paysage maîtrisé et largement exploité, marqué par les ambiguïtés et les contradictions héritées de son histoire industrielle. Dans Charbon Blanc, un patient travail documentaire réalisé par Téo Becher entre 2016 et 2019, les traces de l'activité humaine et les paysages de montagne se rencontrent, photographiés au rythme de ses pas, comme deux couches entremêlées d'une même histoire.

TEO BECHER

Teo Becher (Nancy, 1991) est un photographe français diplômé de l’École supérieure des Arts visuels le Septante-Cinq à Bruxelles et titulaire d’un master en photographie du KASKA à Anvers. Son travail a été exposé au festival de La Gacilly, au Musée de la photographie de Charleroi, au festival Manifesto, au FoMu à Anvers, et projeté au Riga Photo Month. Charbon blanc a remporté le prix Caisse d’Épargne du festival de L’image Satellite à Nice en 2019, ainsi que le prix Maison Blanche au festival PhotoMarseille 2020. Il est un des lauréats 2021 de la résidence Tremplin Jeunes Talents du festival Planches Contact. Ses images sont entrées dans les collections du musée de la photographie de Charleroi ainsi que du FoMu à Anvers.

www.teobecher.be

LUCIA PELUFFO

Lucia Peluffo (Buenos Aires, 1989) a étudié le design industriel à l’université de Buenos Aires, et s’est formée dans les ateliers de différents artistes. Elle a publié les livres Somos uno. Somos dos. (autoédition, 2016), Isabel (coédition avec Gonzalo Golpe et Underbau, 2019), No sé si es una tormenta (La Balsa Editora, 2019), et Une tentative d’équilibre (Artefacts, Éditions Filigranes, 2020). Elle est coordinatrice du Prix international du livre FELIFA en Argentine. Elle a exposé son travail dans des festivals tels que le Tbilisi Photo Festival, Itinéraires des photographes voyageurs, San José Foto et Les Boutographies, et cette année, elle participe à La Science de l’Art, en exposant au Musée Français de la Photographie. Elle vit et travaille entre l’Argentine et la France.

www.lulupeluffo.com