CONVERSATION EN TRANSIT # 1

Myriem Karim

ConversationsTransit_MyriemKarim miniatu

"Regarder un paysage est un engagement dans le monde. Comment rentrer dans le cadre de l’appareil photo un arbre? Une forêt entière ? L’enjeu n’est pas tant de rendre compte du réel que de traduire des impressions de réalités. Collecter les experiences rassemblées autour d’eux et inscrites dans leurs membres. Toucher la matière végétale."

Myriem Karim

Myriem Karim a réalisé Arborescences en Résidence 1+2 Factory sur le territoire de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège. Au fil des images elle nous fera découvrir son processus de création, en relation avec autres projets, et sa démarche artistique qui tisse des liens entre les disciplines, le corps et l’espace.

Rencontre organisé en collaboration avec la Résidence 1+2 Photographie & Science

MYRIEM KARIM

 

Musicienne, danseuse et titulaire d’un master en littérature, Myriem Karim (*1991) tisse des liens entre les disciplines, le corps et l’espace. Autodidacte, son travail interroge notre rapport aux lieux et à la matière en alliant poésie et photographie. En 2020 elle était lauréate du Grand prix du Conseil départemental du festival MAP Toulouse avec la série Nous habitons la nudité de nos corps. Son projet Arborescences, réalisé en Résidence 1+2 Factory sur le territoire de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège, était exposé dans le cadre de «L'été photographique» au Centre d'Art et de photographie de Lectoure. En 2021, elle est lauréate de la Résidence 1+2 et des Ateliers Medicis. Elle vit et travaille à Montpellier.

 

www.myriemkarim.com