CONVERSATION EN TRANSIT # 6

Agathe Kalfas & Mathias Benguigui

Affiche_Conversations_en_Transit #6.jpg

Rencontre autour du livre Les chants de l’Asphodèle

Agathe Kalfas et Mathias Benguigui réalisent, entre 2016 et 2020, Les chants de l’Asphodèle, un projet à quatre mains mêlant textes et images, qui s’attache à porter un regard nouveau sur le territoire ultra-médiatisé de Lesbos et la crise migratoire.

 

Ici, deux récits se côtoient : une, récente, désormais dans tous les esprits, et l’autre qui a vu l'arrivée sur l'île de 45 000 chrétiens orthodoxes grecs fuyant la Turquie en 1922. Les Chants de l’Asphodèle – ce lieu mythologique des enfers où les âmes n’ayant commis ni crimes ni action vertueuse patientent éternellement – est une recherche documentaire qui puise dans la juxtaposition de ce double régime de strates historiques. Naviguant aux frontières du documentaire et de la fiction, ce travail ouvre un espace de création sensible et poétique et invite à une autre lecture des problématiques contemporaines de Lesbos, en faisant dialoguer traces du passé, mythologie et mémoire collective de la migration.

Cette série photographique a été finaliste du Prix Mentor, du Prix Albert Khan et du Prix Maison Blanche. Le Bec en L’air a publié le livre Les Chants de l’Asphodèle l’année dernière, à l’occasion de l’exposition à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz lors des Rencontres de la photographie d’Arles 2021.

AGATHE KALFAS

Agathe Kalfas travaille depuis 10 ans dans la conception et la direction de projets culturels, en France et à l'international. Après avoir démarré sa carrière au sein du réseau culturel français à l’étranger (Instituts français du Maroc, du Laos, Alliance française de Madagascar), elle devient en 2014 Directrice de Parole de Photographes, association dédiée à la promotion du photojournalisme et à l’éducation à l’image.
Aujourd’hui consultante indépendante en photographie, Productrice artistique et fondatrice de -AK Whispers-, elle travaille au service des photographes et auteurs pour le développement et la diffusion de leurs projets.

www.akwhispers.com

MATHIAS BENGUIGUI

D’abord assistant de Jean-Paul Goude et Bettina Rheims, en tant qu’assistant, il commence à travailler comme photographe pour des institutions culturelles. Il obtient en 2016 le diplôme Photojournalisme et documentaire de l’EMI-CFD Paris et remporte le Grand Prix du photoreportage étudiant Paris Match/Puressentiel avec son premier reportage intitulé Tao. Il débute une collaboration avec le journal Libération en tant qu’iconographe. Depuis, il continue de travailler pour la presse en tant que photographe et iconographe tout en produisant des projets documentaires personnels au long cours sur des sujets tels que l’identité, la mémoire ou le déracinement. En 2019, il est nommé à la Joop Swart Masterclass du World Press Photo par l’Agence VU’. Cette série photographique a été finaliste du Prix Mentor, du Prix Albert Khan et du Prix Maison Blanche et a été exposée à la Fondation MRO pendant les Rencontres d’Arles 2021.

 

www.mathiasbenguigui.com